Air Transat refuse de ramener les passagers

Air Transat refuse de ramener les passagers

Air Transat refuse de ramener à bon port les participants au party sans masque ni respect des mesures sanitaire survenu dans un avion fin décembre.

« Nous sommes au courant de la situation entourant des passagers perturbateurs ayant voyagé vers Cancún qui tentent maintenant de revenir au pays sur nos ailes. Nous confirmons que ceux-ci se verront refuser l’embarquement en vertu de nos obligations légales et règlementaires d’assurer la sécurité de nos passagers et des membres de l’équipage, qui est notre priorité absolue », a communiqué Air Transat via Twitter.

Sunwing ne permettra pas non plus au groupe composé d’influenceurs et d’ex-participants de téléréalité de monter à bord pour retourner à Montréal, avait annoncé la compagnie aérienne plus tôt cette semaine. Des passagers qui vapotent à côté de gens qui dansent sans masque. D’autres qui s’abreuvent au goulot d’une grand bouteille de vodka. Des images troublantes des fêtards ont fait le tour des réseaux sociaux peu après la médiatisation de l’affaire, d’abord parue dans Le Journal de Montréal.

Le party préoccupant s’est déroulé à bord d’un vol nolisé en direction de Cancun le 30 décembre dernier. Des dizaines de voyageurs – plusieurs identifiés comme des influenceurs et des participants de télé-réalité – ont fait fi des mesures sanitaires et des règles de sécurité.

« Ça a valu la peine », a écrit mercredi matin sur Twitter James William Awad, l’organisateur du voyage en question. Il a depuis effacé le gazouillis, indiquant qu’un communiqué serait diffusé jeudi.